Archive pour février 2006

On ne faisait que suivre les ordres…

27 février 2006

Génial! Tout simplement génial! En réponse aux questions de Mme Dominique Poirier au sujet du pensionnat de Amos et de sa mission assimilatrice dans les années 1950, l’évêque actuel de la ville répondait ce soir que l’Église ne faisait que suivre les ordres du gouvernement. N’est-ce pas génial? Pas besoin de geôliers, il suffisait de se doter d’une armée de curés et vlan, les ordres les plus absurdes, cruels et criminels étaient suivis.

Et l’évêque de poursuivre en soutenant qu’il n’y avait pas seulement des histoires d’horreur dans ces pensionnats, qu’il y avait même des Indiens heureux d’y avoir séjourné. Heureux d’être kidnappés, d’être retirés du sein familiale et aliénés de leurs droits les plus fondamentaux? Comme s’il y avait façon d’excuser ou même de minimiser les gestes que l’Église et l’État ont posé à l’encontre des premières nations au cours des 400 dernières années!

Le blanc que je suis jouit aujourd’hui des privilèges que nous a légués le viol systématique des droits humains des premières nations! Si vous saviez la nausée et la haine qui me prend!

UNE OCCASION IMPORTANTE DE S’INFORMER… pour vrai

27 février 2006

UNE OCCASION IMPORTANTE DE S’INFORMER… pour vrai SVP diffusez largement dans tous vos réseaux. Merci !

L’Entraide missionnaire, avec l’appui du Collectif Échec à la guerre et du groupe Objection de conscience, organisent un colloque sur l’Irak auquel vous êtes tous et toutes invités à participer :

COLLOQUE: 10 et 11 mars 2006 Irak : occupation et résistance avec des invitéEs d’Irak et des États-Unis au Studio-théâtre Alfred-Laliberté, local J-M400 (niveau métro) Pavillon Judith-Jasmin, UQAM, 405 rue Ste-Catherine Est, Montréal

PROGRAMME :

=> Vendredi soir, 19h L’Irak et le Moyen-Orient : enjeux actuels avec Rahul Mahajan

=> SAMEDI (de 9h30 à 17h)

  • L’occupation au quotidien avec Dr. Jinan Ahmed, de Bagdad
  • Documentaire : Caught in the Crossfire – (18 min) The Untold Story of Falluja
  • Résistances citoyennes à l’occupation avec un représentant du Syndicat général des employés du pétrole (GUOE)
  • Où en est le mouvement international de résistance à l’occupation ? avec Rahul Majahan et Martine Éloy
  • Traduction simultanée disponible en français et en anglais
  • Contribution volontaire

Pour plus d’informations, vous pouvez
=> téléchargez le dépliant du colloque : www.web.net/~emi/ColloqueIrak_032006.pdf
=> téléphoner au (514) 270-6089

Conférence Bernard Cassen

27 février 2006

ASSOCIATION POUR LA TAXATION DES TRANSACTIONS FINANCIÈRES ET L’ACTION CITOYENNE

INVITATION


Du Forum social mondial au Forum social québécois


Conférence avec

Bernard Cassen


Fondateur et président d’honneur d’ATTAC, journaliste au Monde Diplomatique, professeur émérite à l’Institut d’études européennes de l’université Paris 8. Auteur de plusieurs ouvrages dont Tout a commencé à Porto Alegre.


Et Gabrielle Gérin qui nous informera de l’état des préparatifs du premier Forum social québécois

le vendredi 10 mars 2006 à 19 h à la Salle A-2860 du Pavillon Hubert-Aquin de l’UQAM, 400, rue Sainte-Catherine est

entrée libre


Organisée par ATTAC-Québec, les Amis du Monde diplomatique (Groupe de Montréal) et l’Observatoire des Amériques.

Contact Média : Catherine Escojido (514) 927-8807, cellulaire

Renseignements : (514) 273-1355, attacmontreal@sympatico.ca http://www.quebec.attac.org

« Trop, c’est trop! »

27 février 2006

Dans La Presse d’hier paraissait une lettre écrite par 19 prêtres québécois dénonçant la position officielle de l’Église catholique quant à l’homosexualité. Empreinte d’humanisme et d’amour, cette lettre permet de raviver en moi l’espoir qu’il existe encore quelques catholiques progressistes et quelques croyants qui savent dénoncer l’injustice et prêcher l’amour de son prochain quel qu’il soit.

Je croyais avoir déjà parlé de ces frères des ordres mineurs (franciscains, capucins, etc.) qui ont tant fait pour l’Île de Hull et qui continuent de lutter pour les plus démunis du Québec. Je me rends cependant compte, en fouillant sur mes carnets, que ce thème manque cruellement. Juste un mot en attendant une meilleure présentation pour souligner que l’un des signataires de cette lettre est le prêtre capucin Benoît Fortin, militant des milieux populaires québécois depuis des dizaines d’années et l’un des plus bel homme que je connaisse.

Chapeau Messieurs (parce qu’il ne s’agit encore que de messieurs) pour votre courage!

Ci-dessous, vous trouverez copie de ladite lettre (les droits de cette lettre appartenant à La Presse, je la mets ici qu’à titre d’échantillon et la supprimerai dans quelques jours).

» En lire plus:« Trop, c’est trop! »

Enfin un spam!

14 février 2006

Il y a quelque temps, j’ai subi une petite attaque de spam. J’avais alors installé l’ajout « spamplemousse » et avais bien hâte de le mettre au défi. Eh bien! Ce matin, mon spamplemousse a intercepté, sans broncher, son premier vrai spam! Vous n’avez rien vu passer! Quelle joie que tout fonctionne!

Qu’est-ce qu’une compétence? Encore…

13 février 2006

Vous trouverez (ICI) une double page offrant quelques définitions et réflexions au sujet du concept de compétence. En fait, ce que j’espérais réaliser avec cette activité, c’était de réactiver le concept qui risque parfois d’être galvaudé pour amener les intervenants et se doter d’une définition plus complexe, nuancée et personnelle de ce concept qu’ils utilsent presque tous les jours.

Il est sans doute possible de faire quelque chose de vachement plus brillant que ce à quoi j’ai eu le temps de penser.

En tout cas, si la chose peut être utile…

Quelques commentaires…

12 février 2006

C’est alors que moi et ma petite famille étions en route vers Montréal jeudi dernier que nous avons tous eu la frousse de notre vie. La peur de ma fille et les larmes de mon fils de 3 ans ne quitteront sans doute jamais mon esprit. En fait, lors de tels événements, les choses se déroulent si vite que la peur ne s’installe qu’après, lorsque l’on prend réellement conscience des risques que nous avons courus et des effroyables conséquences que nous avons évitées.

C’est donc sur la 148, au sortir du secteur Masson, vers 19h30, alors qu’il faisait déjà suffisamment noir pour devoir se fier de façon importante sur les phares et les feux de positions des véhicules pour juger de leurs déplacement que tout s’est joué. Soudainement, comme sorti directement du mur que faisait la nuit à quelques mètres devant nous, ce qui m’a semblé être un véhicule agricole roulant tous feux éteint et sans réflecteur dans la voie de droite, apparue. Trop près et roulant trop lentement pour que je puisse le dépasser de façon sécuritaire. Le tracteur est tout simplement apparu droit devant nous. Avec deux de nos enfants à bord, j’ai tout mis en œuvre pour éviter une collision qui nous aurait projetés à une vitesse de 90 km/h contre le pare-choc de métal de ce tracteur. C’est en esquivant du mieux que je pouvais le véhicule agricole vers la gauche et en tentant d’éviter les véhicules arrivant en sens contraire que notre voiture a initié un tête-à-queue qui nous a ramené vers la droite et nous a violement poussés dans un abrupte fossé.

Le policier qui a étudié les lieux par la suite nous a confirmé que notre voiture a fait quatre tonneaux complets et s’est arrêtée à quelque 103 pieds de la route. Nous avons tous réussi à nous sortir sains et saufs de notre voiture et à remonter la pente vers la route. Deux bons samaritains avaient alors pris la peine d’arrêter leur voiture à proximité pour nous porter assistance… Malheureusement cependant le chauffeur du tracteur qui roulait la nuit sans feux n’est pas resté sur les lieux.

Il s’agit bien entendu d’un accident de voiture parmi tant d’autres. Il s’adonne qu’il nous touche tous un peu plus lorsqu’il s’agit de notre famille et de nos enfants. J’aimerais cependant partager quelques réflexions que j’aies quant à ces événements de jeudi dernier. D’abord, vous ne pouvez savoir à quel point je suis heureux d’avoir pris soin de choisir un véhicule qui saurait protéger ma famille même en cas de grave accidents.

Deuxièmement, je ne peux que réitérer ce que plusieurs savent déjà : il est primordial d’utiliser à tout prix un siège d’auto qui soit adapté à nos enfants (même si certaines vedettes ne le font guère). Il importe de surcroît de s’assurer que ce siège d’auto soit adéquatement ancré selon les spécifications et du fabricant et du manufacturier de notre voiture.

Enfin, j’aimerais sincèrement remercier cet homme et cette femme qui ont pris le temps et ont eu le courage de nous porter secours alors que nous aurions pu être gravement blessés. Vous êtes de ces personnes qui font que notre monde demeure bon malgré ses souffrances. J’aimerais par ailleurs souligner toute ma reconnaissance au policier qui nous a prêté assistances.

Je tiens néanmoins à crier tout mon dégoût envers cet homme ou cette femme au volant du véhicule agricole que nous avons dû ainsi éviter au risque des plus grands périls! Madame ou Monsieur, sachez qu’il y avait deux parents et deux enfants dans cette voiture que vous avez vu prendre le champ en raison de votre stupidité. Sachez par ailleurs que la lâcheté dont vous avez fait preuve en nous laissant à 103 pieds de la route alors que nous aurions bien pu y être morts me donne la nausée. J’espère sincèrement que vous avez perdu le sommeil et que vous ne vous pardonnerez jamais votre couardise. Vous ne méritez tout simplement pas de partager le monde que mon fils et ma fille sont à construire, eux qui ont fait montre d’un si grand courage en gardant le sourire malgré la peur et malgré les heures passées immobilisés sur des planches spinales en ambulance et à l’hôpital. Sachez que si le fait de rouler la nuit sans feux peut être pardonné, rien ne pardonnera jamais le fait de refuser de porter secours à des enfants en ayant besoin, surtout lorsque ce secours, ils en ont besoin en raison de vos actions. Je vous hais. Il doit vraiment être pénible être si lâche.

oups…

10 février 2006

Soyez assurés que nous en sommes tous sortis sains et saufs. What a stroke of luck!