Yesh Gvul!

31 juillet 2006 par Charles-Antoine Bachand Laisser une réponse »

Alors que Olmert a déclaré unilatéralement qu’il n’y aurait pas de cessez-le-feu, alors que la Syrie a décidé de mobiliser[1] les troupes de son armée qui constitue la 15e force militaire au monde, alors que l’armée israélienne poursuit son offensive sur terre comme par les airs en ciblant même des convois humanitaire[2], certains Israéliens résistent!

Le Guardian nous apprend aujourd’hui que, pour la première fois depuis le début de la présente guerre entre Israël et la population civile libanaise, un soldat israélien, un capitaine de 32 ans, a été puni pour avoir refusé de participer la l’actuelle offensive. Amir Paster a ainsi été condamné à 28 jour de détention pour avoir refusé d’obtempérer.

Le Guardian écrit :

Mr Paster reported to his commander on Sunday and said he objected to the war. Within hours he was before a disciplinary hearing and given the maximum sentence

« He said this war is against his moral values, » said Ishai Menuchin, 48, a spokesman for Yesh Gvul[3] [je souligne], a group whose Hebrew name means « There is a limit ».

Mr Paster called the group on Sunday saying he did not want to serve and asking for advice. « It is very hard to go to your commander and tell them you’re not going, » said Mr Menuchin.

« He had to go to soldiers he has served with for 10 years and tell them. »[4]

Le Guardian ajoute qu’il y aurait au moins une dizaine d’autres soldats qui refuseraient de se battre.

François a écrit un très touchant billet au sujet de la force de l’éducation et de ce qui semble être son impuissance à arrêter le carnage. Ces Israéliens, qui ont sans doute appris malgré le système éducatif, montrent qu’il est toujours possible d’espérer, que quelque chose a dû bien se passer dans le parcours de ces soldats pour leur fourni les outils nécessaires pour résister! 28 jours de détention! Quelle aubaine! Voilà ce qu’il faut enseigner: le devoir de résistance!

À ce titre, les documents de Yesh Gvul sont éloquents. On peut entre autres y lire :

REFUSING TO CLOSE EYES

Our ‘temporary’ occupation of the territories has been going on now for nearly 40 years and the harsh repression of Palestinians in the territories continues under the guise of our disengagement from the Gaza Strip and the relative lull in the armed struggle. Millions of Palestinians in the occupied territories, unable to move from place to place, are subject to the caprice of the occupying army and ruthless settlers. In the West Bank there are now new generations of Palestinians who have never in their lifetimes experienced normal human rights or even a free day. War crimes continue to take place incessantly in the territories and Israeli settlements continue to expand.[5]

[MàJ] : suite.

Amir Pasteur

Notes

[1] « Syrian President Bashar al-Assad on Monday directed his country’s military to heighten its readiness, vowing to back Lebanese resistance against Israel, the state news agency SANA reported Monday. » (CNN)

[2] Rory McCarthy and Peter Beaumont, Air strikes shatter pause as Israel starts new ground assault, The Guardian, le 1er août 2006.

[3] il y a une version française, mais moins complète

[4] Rory McCarthy, Israeli jailed for refusing to fight in Lebanon, The Guardian, le 1er août 2006.

[5] Yesh Gvul, War Crimes, mai 2006.

Publicité

Laisser un commentaire