Archive pour février 2007

Les Allumettières auront leur boulevard

27 février 2007

Parfois, il est des nouvelles qui vous réjouissent. Le conseil municipal de la ville de Gatineau choisira ce soir le nom du grand axe McConnell-Laramée. Selon toute vraisemblance leur choix se portera sur « boulevard des Allumettières ».

L’Outaouais est riche d’une histoire ouvrière assez impressionnante. Que ce soit la fondation de l’actuelle CSN ou l’assassinat de Bélanger et Thériault par les milices de la MacLaren ou la lutte des Allumettières, l’Outaouais se démarque par ses luttes et ses victoires ouvrières.

À compter de ce soir, La ville de Gatineau reconnaîtra officielle la contribution des femmes aux luttes ouvrières outaouaises.

Rappelons que le terme Allumettières désigne un groupe de femmes qui a œuvré à la fabrication des allumettes pour le compte de la compagnie E. B. Eddy jusqu’en 1928. À l’époque, Hull détenait le titre de capitale mondiale des allumettes. La pratique de ce métier féminin dans de difficiles conditions comportait de sérieux risques pour leur santé. En 1919 et 1924, les allumettières ont déclenché les premiers conflits ouvriers québécois et canadiens mettant en scène un syndicat de femmes. Le Syndicat des allumettières de Hull avait alors obtenu gain de cause. (source : FTQ)

Débat pour tous – debatpourtous.net

27 février 2007

Le consortium des médias (Radio-Canada, TVA et Télé-Québec) semble vouloir aller dans le sens d’un débat des chef qui ne donnerait la parole qu’aux chefs de trois partis politiques.

Je vous fais grâce des arguments purement démocratiques, je crois que ça coule de source, mais ne serait-il pas important que le plus grand d’idées puissent être dicustées lors de l’un des moments les plus significatifs de la campagne électorale? Ne serait-il pas important de voir la gauche avoir, aussi, le droit de parole?

Pour « avoir le choix quand on va voter », il vous faut visiter le site debatpourtous.net et signer la pétition qui s’y trouve. La démocratie exige la pluralité des voix et des opinions, l’état de notre monde appelle des idées novatrices, voire radicales. Il est impératif que le plus grand nombre aient la possibilité d’être réellement entendu!

Débat pour tous – debatpourtous.net

Un nouveau Paccalet

25 février 2007

sortie Yves Pacccalet, cet auteur que j’ai découvert récemment et que j’ai tant aimé, viens de publier un nouveau livre, Sortie de secours. Comme c’est trop souvent le cas, je me vois pris pour le faire venir de France. Mais bon, ça en vaut la chandelle.

Hip-Hop Association’s Storefront – Lulu.com

22 février 2007

hiphopQui a dit que le Hip-hop ne pouvait pas être amené en salle de classe? Vive la libération par la musique!

How can we utilize the energy and creativity of Hip-Hop music and culture to make schools and classrooms more engaging? The H2Ed Guidebook provides answers. The H2Ed Guidebook addresses the tenants of a critical Hip-Hop pedagogy, framing the issues of concern and strength within Hip-Hop culture by providing in-depth analysis from parents, teachers and scholars. And most importantly, the H2Ed Guidebook offers an array of innovative, interdisciplinary standards-referenced lessons written by teachers for teachers.

Hip-Hop Association’s Storefront – Lulu.com

Lettres: Expliquez-moi la logique d’Hérouxville

13 février 2007

Question d’Alain Stanké au sujet de la contreverse d’Hérouxville. J’adore! Je dois avouer que je souffre d’une pointe de jalouisie de ne pas l’avoir écrite ;-).

Alain Stanké, Lettres: Expliquez-moi la logique d’Hérouxville, LeDevoir, le 13 février 2007.

Finitude de notre domaine, par Albert Jacquard (Le Monde diplomatique)

12 février 2007

Il est urgent de remplacer le modèle de la compétition par celui de l’émulation, c’est-à-dire de la lutte contre soi avec l’aide des autres. Pour les Occidentaux, cela implique une révolution ; elle peut être non violente si elle est entreprise dès l’école.

Albert Jacquard, «Finitude de notre domaine», Le Monde diplomatique, mai 2004.

[via Caleb Walther]

Métacognition

11 février 2007

Bonjour à ceux et celles qui suivent les cours de recherche en éducation ou de communication de l’UQO.

M. François Guité, un enseignant d’anglais de la région de Québec, offre un billet fort intéressant au sujet de la métacognition et des bénifices que peuvent en tirer les élèves.

François Guité (2007). «La philosophie accroît le Q.I. chez les enfants», Relief, le 7 février 2007.

J’espère revenir sur le sujet dans les prochains jours.

Au plaisir,

Charles-Antoine

Journal of Technology and Teacher Education

7 février 2007

Nouvelle parution du Journal of Technology and Teacher Education.

Journal of Technology and Teacher Education Volume 15, Number 1

Making a difference at incorporated subversion

7 février 2007

James Farmer, le fondateur d’Edublogs que plusieurs d’entre vous connaissez semble perdre (avec raison) un peu de sa patience. Dans ce petit texte que j’aime particulièrement, il soutient qu’après des années dans le milieu des TIC scolaires, il a en marre de répéter sans cesse que la technologie n’est pas de l’éducation. Que l’éducation ne peut rien tirer d’outils simplistes créer que dans l’espoir de soutirer un part toujours plus grandes du marché des technologies de l’information. Farmer affirme qu’il est maintenant temps de se mettre en action! Voilà pourquoi, il a récemment mis sur pied Edublugs premium qui permet aux enseignants de gérer non seulement leur blogue, mais aussi d’offrir le même outil à tous leurs élèves!

Dans le même souffle, Farmer dénonce Blacboard et WebCT et appelle les éducateurs à faire montre d’audace et de se lancer dans Moodle — qui, selon lui, s’appuie peut-être sur une fausse prémisse quant à l’enseignement, mais qui demeure un projet qu’il faut encourager — ou Elgg.

Outre le fait que j’ai le plus grand respect pour Farmer, il se trouve que le mec me fait, du coup découvrir Elgg qui semble offrir un énorme potentiel. Il suffit de lire la liste des focntions qu’il offre pour s’en convaincre.

Peut-être n’est-il pas trop tard pour ressortir l’idée d’un Edublogues.qc.ca! «The times, they are changing» comme disait jadis Vercingétorix.

James Farmer (2007), «Making a difference», Incorporated Subversion, le 7 février 2007.

Automator!

2 février 2007

autoIl y a encore plein (et quand je dis plein, c’est plein) de trucs que je connais mal et que je n’utilise jamais sur mon Mac. Or, je tiens absolument à partager la joie que j’ai d’avoir exploité la puissance de l’un de ceux-ci pour la première fois.

Because mon changement de serveur, je cherche à faire migrer mon wiki. Or, mon nouveau serveur n’offre php5 (désolé pour les non initiés, poursuivez, ça se comprend quand même) qu’aux scripts avecdont l’extension est .php5. Il me faut donc changer l’extension de tous les fichier .php de mon wiki par .php5. Bref, un sale boulot.

Après avoir commencer à me taper ses changements à la mitaine, je me suis dis que c’était complètement con comme histoire, que si j’avais été dans n’importe quel logiciel j’aurais simplement pu faire un «search and replace» et aller me la couler douce. Tout à coup, je me suis souvenu de ce petit logiciel que je n’avais jusqu’alors jamais utilisé, Automator (sans compter que son icône est vachement joli!), qui je croyais aurait pu faire ledit sale boulot à ma place.

J’ouvre, je fouille un brin et comprends toute la puissance de ce petit logiciel. En quelques secondes, j’avais créé et exécuté un script me permettant de tout remplacer ce que j’avais à remplacer. Done and done.

Garçon! Pastis, SVP.

Pour en savoir plus sur Automator, j’ai trouvé ce texte de ce site que j’aime bien.

PS : ceci étant dit, je n’ai toujours pas réussi à faire migrer mon wiki, mais j’avance…