Archive pour octobre 2007

Un Groupe québécois d’éducation nouvelle?

26 octobre 2007

L’entrevue de Mme Courchesne[1] de cette semaine ranime en moi une idée que des copains et moi avons eu et caressons depuis un certain temps : la création d’un Groupe québécois d’éducation nouvelle[2].

Un peu partout dans le monde des enseignantes et des enseignants se sont regroupés pour s’entraider et appuyer celles et ceux qui, comme eux, jugent que l’éducation mérite sa part d’innovation et que les élèves et étudiants (ces citoyens de demain qui devront faire avec un monde de plus en plus gris) méritent un enseignement qui les prépare à ce monde que nous leur léguons. Le Groupe français d’éducation nouvelle (GFEN) a vu le jour en 1922 au sortir de la Première Guerre mondiale. Les enseignants fondateurs espéraient alors miser sur une éducation qui saurait épauler les élèves dans un enseignement où l’Autre ne serait pas un ennemi à abattre ou un concurrent mais plutôt un allié dans son cheminement. Issu de la Ligue internationale d’éducation nouvelle, l’un de ses principes fondateurs étaient de préparer « chez l’enfant non seulement le futur citoyen capable de remplir ses devoirs envers ses proches et l’humanité dans son ensemble, mais aussi l’être humain conscient de sa dignité d’homme. »

Notes

[1] via Gilles, Mario et Missmath.

[2] au sujet de l’éducation nouvelle, lire l’article dans Wikipedia.

» En lire plus:Un Groupe québécois d’éducation nouvelle?

Philippe Orfali : Quarante ans d’actions

23 octobre 2007

Les frères capucins ont célébré ce week-end leurs quarante ans de présence en Outaouais québécois, entourés d’une centaine de personnes au Centre communautaire Père-Arthur-Guertin.

Le maire de Gatineau Marc Bureau, l’archevêque Mgr Roger Ébacher et plusieurs intervenants du milieu communautaire étaient là pour souligner l’événement. « L’histoire de Hull est pavée de luttes de citoyens qui s’unissent et qui se battent afin d’obtenir ce qu’ils jugent être juste », a souligné Charles-Antoine Bachand, lors de la soirée. « La communauté capucine a effectué un travail extraordinaire dans l’amélioration de la société hulloise et gatinoise. »

Lire la suite de l’article de M. Philippe Orfali, « Quarante ans d’actions », LeDroit, le 22 octobre 2007.