Archive pour février 2008

Comment suivre le fil RSS des commentaires sous blogger?

29 février 2008

Plusieurs de mes amis offrent leurs pensées et réflexions à l’aide l’outil blogger de Google (je pense à vous Khalid, Missmath et Stéphanie ;-) ). L’outil est simple, sans publicité, fiable et performant. Malheureusement, contrairement à d’autres outils de blogues, Blogger ne facilite pas la tâche à ceux qui, comme moi, aiment bien non seulement s’abonner aux billets, mais aussi à leurs commentaires.

Après moult semaines de procrastination et quelques minutes de recherche je viens enfin de trouver la solution.

Peut-être que mes amis usagers de blogger nous feront-ils la joie d’activer et de publier leurs fils RSS commentaires.

«La marche à suivre?» me demandez-vous impatients. Voici :

  1. dans la section gestionnaire de votre compte blogger, choisissez l’onglet « Flux d’actualisation »
  2. Basculer vers le mode avancé
  3. choisissez le format de votre « flux de commentaires de blog »
  4. l’adresse de votre nouveau fil RSS commentaires sera http://XXXX.blogspot.com/feeds/comments/default pour sa version ATOM et http://XXXX.blogspot.com/feeds/comments/default?alt=rss pour sa version RSS
  5. Il vous suffit alors de publier l’adresse de votre nouveau fil

De rien ;-) .

The Paulo and Nita Freire International Project for Critical Pedagogy

24 février 2008

freire À travers nos petites promenades dominicales, Stéphanie et moi sommes tombés sur une merveille : The Paulo and Nita Freire International Project for Critical Pedagogy!

Non seulement la bête semble prendre forme dans notre cours arrière (à l’université McGill), mais en plus, elle sera officiellement lancée le 13 mars prochain!

Sur le site, on trouve même un blogue, un forum, un groupe YouTube et même un wiki!!!

Au sujet de ce lancement :

Join us for The Paulo and Nita Freire International Project for Critical Pedagogy Launch on March 13, 2008 at McGill University, Montreal, Canada.

Two forums will be held during the day with visiting scholars

7:00-9:00 PM Keynote Session with Dr. Nita Freire: The Legacy of Paulo Freire. Respondents: Dr. Donaldo Macedo and Dr. Joe Kincheloe.

9:30-11:00 PM Rock & Roll to the tunes of Tony and the Hegemones at the Thomson House, 3650 McTavish Street
Friday, March 14, 2008: The Education Graduate Students Annual Conference

10:00 A.M. Freire Lecture: Dr. Henry Giroux, Global Television Chair, McMaster University, Room 129 Education Building.

Morning Keynote Panel: Dr. Nita Freire, Dr. Donaldo Macedo, Dr. Joe Kincheloe, Dr. Shirley Steinberg, Dr. John Willinsky and other dignitaries

Au sujet de l’association :

The Freire Project is dedicated to building an international critical community which works to promote social justice in a variety of cultural contexts. We are committed to conducting and sharing critical research in social, political, and educational locations.

The project promotes research in Critical Pedagogy, and brings together local and international educators. We are committed to continuing the global development of Critical Pedagogy and to highlighting its relevance with marginalized and indigenous peoples.

Concours | Pseudo Radio | zone Jeunesse | Radio-Canada.ca

14 février 2008

Pour les 3 ou 4 enseignants qui me lisent encore (ou les parents), un petit concours de scénarios de Rad-Can! La chose semble vraiment intéressante (et motivante!).

Bien que je sois par principe contre les concours, j’aime bien les gagner… Cela dit, je vous suggère de ne pas y inscrire trop de monde, question de donner plus de chance à mes fils ;-)

Ton histoire à la télé : Concours scénario

Entrevue exclusive avec M. Rafael Correa, président de l’Équateur

13 février 2008

correa Dans son édition du 12 février, Democracy Now! présentait une entrevue exclusive avec le président de l’Équateur, M. Rafael Correa. L’entrevue a été réalisé par le journaliste d’enquête indépendant Greg Palast et traite de la poursuite entamé contre la compagnie Chevron pour les dommages causés à la forêt équatorienne.

Vous trouverez la vidéo de l’entrevue ICI.

Dans l’entrevue, M. Palast stipule qu’il a déjà discuté avec des représentants de Chevron au sujet de cette poursuite. Il est possible d’écouter un extrait de ce reportage en suivant ce lien.

Le débat sur la réforme de éducation – Presse-toi à gauche !

12 février 2008

Le site de nouvelles progressistes Presse-toi à gauche! publie aujourd’hui un texte au sujet de récent débat quant au renouveau pédagogique. J’en mets un court extrait ci-dessous dans l’espoir de vous attirer à le lire au complet ;-)

Le débat sur la réforme m’apparaît comme un débat ontologique, où s’opposent deux conceptions du monde. Une conception positiviste, où la vérité absolue existe et est incontestable et une conception interprétative, où l’on reconnaît que les perceptions et les cadres de référence des êtres humains influencent l’interprétation des phénomènes et la construction de leurs savoirs.

Soit les enseignants transmettent la vérité absolue, comme l’exige le retour à une école centrée sur LES connaissances que les élèves accepteront passivement, soit elle fournit aux élèves les compétences méthodologiques et intellectuelles pour se construire une interprétation fondée et critique des phénomènes qui les entourent. Or, ce choix est éminemment politique.

— Stéphanie Demers, « Le débat sur la réforme de éducation », Presse-toi à gauche!, le mardi 12 février 2008.

L’esprit chaouin : « Pauvre(s) réforme(s) »

11 février 2008

Magoua écrit :

Autre débat : la réforme scolaire. Tout d’abord ne pas confondre : la réforme de l’orthographe n’a aucun rapport. On ne fait qu’appliquer les quelques modifications décidées il y a au moins dix ans (accents circonflexes inutiles sur les «i» les «u» et autres babioles). Personnellement, j’irais bien plus loin, mais là n’est pas mon propos.

On oublie toujours de se demander d’où vient cette réforme. Du constat d’un taux de décrochage alarmant au secondaire et ailleurs. Normal donc de réformer l’enseignement. Mais si ça ressemble de plus en plus à un cafouillage c’est que les moyens n’ont pas suivis et que les ministres successifs naviguent à vue, au gré des tempêtes médiatiques soulevées par des journalistes ou commentateurs ignares, suffisants et démagogiques.

Les approches nouvelles proposées par cette réforme s’ajoutent en fait aux pratiques existantes. Tout simplement parce que faire du par cœur c’est bien, c’est facile à mesurer et à chiffrer en bulletins mais cela ne suffit pas. Encore faut-il que les élèves apprennent. Et cela ne marche pas. Je viens de passer deux semaines à apprendre à des cégépiens des notions qu’ils ont vu au moins deux fois au secondaire mais dont ils ne se souviennent plus, faute de les avoir appliquées. C’est-à-dire d’avoir construit des savoirs autour de leurs connaissances. D’où le mot constructivisme qui fait tant rire.

Je suis loin d’être fanatique des verbiages pédagogiques et je trouve qu’il y a là (comme ailleurs) un certain nombre de fumistes. Cela dit, j’en ai aussi contre les imbéciles que la notion de compétences transversales fait sourire. C’est pourtant simple : s’agit de décloisonner les matières pour que tout s’intègre. Parce que écrire une recherche en géographie, c’est un exercice de français. Et de mathématique. Que ça demande des connaissances en histoire. Donc une compétence (savoir écrire correctement) transversale parce qu’elle ne se limite pas à une seule discipline scolaire.

— Magoua, « Pauvre(s) réforme(s) », L’esprit chaouin, le 10 février 2008.

Pouvait-on mieux résumer? Merci!

Petro-Canada locks out workers, puts community at risk

11 février 2008

Je devais me rendre dans la belle ville de Montréal vendredi dernier et comme j’étais un brin en avance — ce qui doit tout de même être vachement rare à Montréal —, je me suis permis une petite balade dans l’est de l’île (j’aime bien les quartiers industriels). Or, quelle ne fut pas ma surprise de voir une ligne de piquetage devant l’un des sièges sociaux de Petro-Canada (Sherbrooke Est) après avoir klaxonné frénétiquement pour encourager les employés qui m’apprenant l’existence d’un lock-out, je suis demeuré perplexe sur l’absence de couverture médiatique de ce conflit de travail. Considérant l’affiche planté dans le banc de neige annonçant « Ici dorment des scabs », je trouvais bien dommage que je découvre ce conflit par hasard.

Si, comme moi, vous découvrez ce conflit, le site Labourstart a pour sa part déjà initié une campagne de lettre contre l’employeur. Quelques secondes de votre temps pour appuyer ces employés :

Petro-Canada has been associated with CEP’s National Energy Bargaining Program for decades. In every round of bargaining except one, it was with Petro-Canada that CEP negotiated the industry pattern agreement on major national issues. Once a pattern is set it applies across Canada. In 2007 Petro-Can denied the pattern at the Montreal refinery over the term of the agreement and wages, and locked-out 270 workers.

Petro-Can’s lock-out means the refinery is being run by managers, placing the surrounding community at risk. An inquiry into the explosion at the BP refinery in Texas in 2005, which killed 15 people, was unequivocal in its conclusion that fatigue and poor training were behind that tragedy. Help end the lockout, send a message now!

source : Labourstart

Du golfe de Tonkin au détroit d’Ormuz

11 février 2008


Cliquez sur l’image pour voir la vidéo initiale

Il est toujours particulièrement fascinant de voir avec quel empressement certains médias sautent à pieds joints dans le panneau, heureux qu’ils sont de répandre la bonne nouvelle de leurs bien-aimés dirigeants. Le satiriste Stephen Colbert avait déjà dit que son job comme journaliste se limitait à partager le message que lui transmettait la Maison Blanche.

» En lire plus:Du golfe de Tonkin au détroit d’Ormuz

Carnets québécois de pédagogie critique

10 février 2008

carnets Belle découverte ce matin. Un tout nouveau blogue est né : Carnets québécois de pédagogie critique!

Enfin un peu de pédagogie critique au Québec! Peut-être est-ce une première étape vers un regroupement d’enseignants qui veulent innover, qui veulent laisser le débat réforme/anti-réforme loin derrière, qui croient qu’un meilleur avenir passe nécessairement par une éducation émancipatrice qui permet des apprentissages réels!

Belle découverte! Ça nous fera sans doute un bien immense. Je suis confiant… sans compter que je connais bien l’auteure ;-)

L’éducation à la citoyenneté à travers les approches pédagogiques

6 février 2008

Il serait long et particulièrement inintéressant d’expliquer par quels méandres je suis tombé sur cette perle du Conseil supérieur de l’éducation (je peux cependant affirmer que j’ai créé un wiki de travail pour le syndicat que j’y ai pris beaucoup de plaisir!). Cela dit, voici l’extrait (je souligne dans le texte) issu d’un document publié en 1998 et intitulé Éduquer à la citoyenneté.

J’ai toujours eu un grand respect pour le CSE, et ce, non seulement parce que ses avis sont généralement ignorés d’à peu près tout le monde, mais surtout parce que leurs avis sont habituellement fort éclairants et bien documentés. Le CSE est composé de représentants du milieu de l’éducation qui a pour mandat de « donner à la ministre des avis ou lui faire des recommandations sur toute question relative à l’éducation. »

» En lire plus:L’éducation à la citoyenneté à travers les approches pédagogiques