Archive pour juillet 2010

Petite promenade en canot à Plaisance

31 juillet 2010

Quelques photos de notre promenade autour au Lac Pink

27 juillet 2010

Lors d’une manif, une dame est menacée d’arrestation pour avoir lancé des bulles

18 juillet 2010

Paroles des Raging Grannies au sujet du G20

17 juillet 2010

THEY SAY LAW AND ORDER

TUNE: Sweet Betsy from Pike

They say law and order is Harper’s bit boast
He knows how to prove it when he is the host
An armed camp’s what our biggest city became
It cost just a billion to set up the game

And set-up’s the story, we know that is true
19,000 cops, yes that is quite a few
All waiting around for the people in black
So they had an excuse to go on the attack.

They arrested a thousand for holding a sign
Opposing the G20’s corporate line,
The whole thing designed, from point A to point B
To give a big boost to the military.

But we have a Charter that gives us our say
And truncheons will never take that right away
When Harper’s security throws us in jail
We know we have rights and our rights will prevail.

There’s no use pretending it went Harper’s way
The cameras all show us what happened that day
The real crimes took place well away from our eyes
It’s our duty to protest and expose Harper’s lies!

site des Raging Grannies d’Ottawa

Vidéo de la manif à Ottawa, aujourd’hui

17 juillet 2010

Invitation to all Ottawa activists

16 juillet 2010

Ottawa Assembly Invitation NEW

Petite promenade en kayak

16 juillet 2010

La Société d’histoire au sujet du recensement

15 juillet 2010

L’Honorable Tony Clement
Ministre de l’industrie
Gouvernement du Canada
Édifice C.D. Howe
235, rue Queen
Ottawa, ON
K1A 0H5

5 juillet 2010

Cher Ministre Clement:

À titre de présidente de la Société historique du Canada, la plus importante
association d’historiens au Canada, je vous écris pour vous exprimer notre
désarroi et notre inquiétude concernant la récente déclaration publique
émise par votre gouvernement de supprimer le formulaire de recensement
détaillé dans le cadre de notre recensement national. Nous sommes d’avis que
votre décision réduira sensiblement notre capacité de comprendre notre
société et elle réduira la capacité de futurs historiens d’écrire l’histoire
du Canada.

Notre inquiétude repose sur trois facteurs. D’abord, la décision sur le
recensement a apparemment été prise sans avoir consulté la communauté des
chercheurs de données démographiques, tant les universitaires que les
généalogistes. Les utilisateurs experts de ces groupes ont affirmé que
l’élimination du formulaire détaillé du recensement nuira à leurs efforts
actuels de comprendre les tendances dans la société canadienne. Nous croyons
que leurs connaissances expertes doivent maintenant être mises à
contribution et nous vous invitons à consulter ces groupes de recherche
avant de mettre cette décision en œuvre.

En second lieu, l’abandon de l’exhaustivité du recensement réduira
considérablement son utilité comme source historique à l’avenir. Le
caractère facultatif de l’Enquête nationale auprès des ménages aura comme
conséquence des calculs inégaux et incertains des questions contenues sous
cette forme, empêchant des historiens du 22e siècle de développer une image
complète du Canada de notre propre époque.

Troisièmement, en éliminant la collection de données complètes, le
gouvernement semble abandonner certains groupes d’électeurs principaux tels
que les femmes qui ont employé les données globales capturées dans le
recensement détaillé pour identifier des anomalies et des inégalités dans la
société canadienne. Cette information est essentielle pour tout
gouvernementt cherchant à développer des politiques publiques saines pour le
Canada à l’avenir.

Nos soucis sont apparemment partagés par de hauts fonctionnaires œuvrant à
Statistique Canada, bien qu’ils soient réticents à s’exprimer par crainte de
la censure.

Nous vous invitons à reconsidérer cette décision imprudente et à rétablir le
formulaire détaillé du recensement comme outil essentiel de collecte de
données pour notre pays, pour aujourd’hui et demain. En plus de rétablir le
formulaire détaillé du recensement, nous demandons que vous vous engagiez à
assurer que ces données seront universellement disponibles aux chercheurs
d’ici 92 ans, en accord avec la pratique en vigueur.

Faute du rétablissement immédiat du formulaire détaillé du recensement, nous
aimerions solliciter une rencontre avec vous pour discuter de nos
préoccupations en détail. Nous serons alors en mesure, j’en suis assurée, de
répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir concernant nos
arguments précis. J’attends avec intérêt d’avoir de vos nouvelles
concernant nos soucis dans un bref délai.

Sincèrement,

Mary Lynn Stewart FRSC
Présidente, Société historique de Canada

Si vous vous opposez également à cette mesure, vous pouvez signer une pétition à ce sujet en ligne à http://www.gopetition.com/petitions/keep-the-canadian-census-long-form.html

Zinn au sujet du rôle de l’histoire

5 juillet 2010

«Si l’histoire veut être créative, pour prévoir un futur possible sans nier le passé, elle doit, je crois, souligner de nouvelles possibilités en divulguant ces épisodes cachées du passé quand, même pour de brefs moments, le peuple a démontré sa capacité de résister, de s’unir, à l’occasion pour gagner. »

Howard Zinn, 1922-2010

Un autre exemple de la perspicacité de la droite

4 juillet 2010

C’était l’époque [1987] où l’association des étudiants conservateurs, affiliée au parti [conservateur des Royaumes-Unis], distribuait des posters proclamant : « Pendez Mandela et tous les terroristes de l’ANC! Ce sont des bouchers. » (source)

Génial tout de même! Non? On ne parle pas du début du siècle, mais de 1987! Tous ces sympathiques messieurs sont sûrement aujourd’hui de ces types qui saluent le courage de Mandela en oubliant que si Mandela a eu du courage, c’est necessairement contre quelqu’un!