Archive pour le ‘Internet’ catégorie

Accélérateur de particules Google

10 septembre 2008

J’adore l’image de Google d’aujourd’hui.

google.png

Twitter (part deux)

29 août 2008

twitter Je récidive.

J’avais exploré l’outil Twitter sans grand enthousiasme en sept. 2007. Je ne suis a priori pas un grand partisan de l’instantanéité. J’aime mieux prendre le temps de comprendre. Chomsky en Twitter serait sans doute assez fade.

Je récidive cependant. La communauté a grandi et, honnêtement, la brièveté des messages a ceci d’intéressant qu’ils permettent un «scan» rapide de ce qui se trame.

cabachand sur Twitter[1].

Notes

[1] L’image ci-dessus est de AODesign

Pour les amoureux du Web 2.0

12 août 2008

Manu Larcenet est de loin l’un de mes bédéistes préférés. Chaque fois, il me fait rire ou me touche profondément (ses magnifiques Combat ordinaire sont à ce sens des pièces qui mérite franchement d’êtres lus par n’importe quel lecteur, amateur de BD ou non).

Cela dit, aujourd’hui, il nous offre (gratos) un éditorial au sujet du Web 2.0 qui ma fait pleurer de rire!

Manu Larcenet, « Le Web 2.0 », Épais et tordu, le 12 août 2008.

Le problème, c’est que malgré mon amour pour le Web 2.0, j’ai bien du mal à être en désaccord avec ce qu’il y affirme. Mario Asselin en parlait indirectement récemment[1] et ce qu’il est possible de lire comme commentaires dans bien des médias laisse souvent pantois… un peu comme les « lignes ouvertes » peut-être.

Notes

[1] Mario Asselin, «Les commentaires sur les blogues: ça sert à nourrir les conversations», Mario tout de go, 31 juillet 2008.

Twitter de Mars!

31 juillet 2008

Je n’ai jamais bien compris l’intérêt de l’outil Twitter qui, essentiellement, permet de tenir le monde entier au courant de ce que l’on fait de toutes nos minutes… Je n’ai jamais bien compris l’intérêt, mais je dois avouer que de recevoir des messages d’une autre planète, c’est tout de même pas banal!

La NASA a en effet créé un compte Twitter pour sa sonde Phoenix! Quelle belle idée! Peut-être est-il possible d’exploiter Twitter en contexte pédagogique finalement.

I’m doing what a guy with a shovel could do in 10 seconds? True, but I’m here a couple decades before that guy. :)

— message du 31 juillet (10h49).

Mon tremblement de terre

11 juin 2008

Yé! Le site de Ressources naturelles canada me confirme que je n’ai pas rêvé, il y eut bel et bien un séisme pendant la nuit dans ma belle ville

Compte rendu de séisme (2008-06-11)

Comment suivre le fil RSS des commentaires sous blogger?

29 février 2008

Plusieurs de mes amis offrent leurs pensées et réflexions à l’aide l’outil blogger de Google (je pense à vous Khalid, Missmath et Stéphanie ;-) ). L’outil est simple, sans publicité, fiable et performant. Malheureusement, contrairement à d’autres outils de blogues, Blogger ne facilite pas la tâche à ceux qui, comme moi, aiment bien non seulement s’abonner aux billets, mais aussi à leurs commentaires.

Après moult semaines de procrastination et quelques minutes de recherche je viens enfin de trouver la solution.

Peut-être que mes amis usagers de blogger nous feront-ils la joie d’activer et de publier leurs fils RSS commentaires.

«La marche à suivre?» me demandez-vous impatients. Voici :

  1. dans la section gestionnaire de votre compte blogger, choisissez l’onglet « Flux d’actualisation »
  2. Basculer vers le mode avancé
  3. choisissez le format de votre « flux de commentaires de blog »
  4. l’adresse de votre nouveau fil RSS commentaires sera http://XXXX.blogspot.com/feeds/comments/default pour sa version ATOM et http://XXXX.blogspot.com/feeds/comments/default?alt=rss pour sa version RSS
  5. Il vous suffit alors de publier l’adresse de votre nouveau fil

De rien ;-) .

Quelques podcasts incontournables

1 janvier 2008

podcast 2007 a connu une explosion des podcasts, c’est émissions souvent personnelles et artisanales qui permettent au quidam démocrate de partager ses réflexions et souvent des idées neuves avec un minimum d’habiletés techniques. Alors que les grands médias ont depuis longtemps le plein contrôle sur ce qu’il faut connaître et penser, les blogues et les podcasts font parfois craindre le pire à nos amis les journalistes (comme ce monsieur Brousseau du Devoir se targuant de n’être pas un blogueur[1] et, partant, de ne pas avoir à initier des dialogues avec ses lecteurs).

Je me permets, en ce premier jour de l’année de présenter les podcasts que je préfère et qui nourrissent mes réflexions plus que plusieurs autres sources. Il en est d’autres, bien entendu, mais je ne présente ici que ceux que j’écoute sans faute chaque semaine. Malheureusement, il est encore trop peu d’exemples d’initiative populaire de podcasts de qualité soutenue, mais le processus est irréversible. Il ne faut jamais douter de la volonté de quelques individus dévoués à contribuer et à inventer!

Dans l’ordre :

Blast the Right
Blast the Right est un podcast maintenant bihebdomadaire d’une qualité exceptionnelle. Cette initiative personnelle de M. Jack Clark, avocat retraité de la Californie, est sans contredit le meilleur exemple de podcasts offert dans Internet. Le fait qu’il tient au dévouement d’une seule personne est remarquable et il est étonnant que celui-ci ne se soit pas encore essoufflé dans le processus. M. Clark présente un travail argumenté et exceptionnellement bien documenté (sources à l’appui!) de déconstruction du discours de la droite et des impacts de ses politiques et des idées qu’elle prône. Une oeuvre magistrale!

Democracy Now!
Democracy Now! est l’oeuvre des médias indépendants états-uniens et de la radio Pacifica. Sa principale animatrice, Amy Godman, est reconnue à travers le monde pour la qualité de ses entrevues et des nouvelles qu’elle présente. Elle est remerciée autant dans le dernier livre de Naomi Klein, Shock Doctrine, que par la militante indienne Arundhati Roy dans l’une de ses conférences. L’écoute journalière de Democracy Now! fait découvrir un monde souvent plus laid qu’on nous le présente ailleurs et parfois plus beau par la résistance qui existe un peu partout. Chaque émission regorge de ces nouvelles dont personne dans les grands médias ne parle. [2]

In Our Times (BBC)
In Our Times est une émission de la BBC portée sous la forme de podcast pour le plus grand plaisir des auditeurs. Avec un animateur particulièrement érudit Melvyn Bragg, In Our Times présente chaque semaine un nouveau souvent, une nouvelle idée, un nouvel événement historique, un nouveau personnage et l’explore en profondeur avec l’aide d’universitaires se spécialisant dans le sujet à l’étude.

The Best of Ideas (CBC)
Ideas est sans doute l’une des meilleures émissions de radio du pays. Un peu comme In Our Times, elle présente journellement une étude approfondie des idées de notre temps ou du passé. Le podcast est pour sa part actualisé chaque semaine.

Les années lumières (Radio-Canada)
Les années lumières de Radio-Canada est une émission qui présente dans le détail plusieurs des grandes découvertes de la science d’aujourd’hui. En plusieurs segments, Les années lumières fait un survole particulièrement divertissant de ce que nous apprend la recherche scientifique (sans, à mon grand dam, aucune place aux sciences sociales et humaines cependant).

Notes

[1] malgré le fait qu’il tient boutique carnetière sur le site de Radio-Canada

[2] [MàJ (17h15) : Je viens tout juste de recevoir copie de l'édition de janvier du Monde Diplomatique pour justement me rendre compte qu'on y consacre un article à l'émission Democracy Now!]

L’Archipel de l’UQAM

15 novembre 2007

Archipel, l’archive de publications électroniques de l’UQAM, est constitué de documents issus des travaux de recherche des professeurs de l’Université. Archipel, étant conforme aux normes de l’Open Archive Initiative (OAI), les documents partagent les mêmes métadonnées, ce qui les rend plus facilement accessibles et repérables sur le Web tout en favorisant leur diffusion au sein de la communauté scientifique. Archipel résulte de l’adhésion de l’UQAM à la Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales. En ratifiant la Déclaration de Berlin, en décembre 2005, l’UQAM s’est engagée à promouvoir le mouvement pour le libre accès à la littérature scientifique.

Archipel

GÉ-NI-AL!

Une campagne Internet sans précédent!

8 septembre 2007

J’ai en ai déjà fait mention à quelques reprises, Labourstart est un organisme d’union et de solidarité syndicale internationale. L’organisme se propose d’offrir tous les jours des nouvelles du monde du travail et des luttes des employés du monde. De même, depuis ces débuts, Labourstart explore aussi les moyens de pression Internet. C’est en ce sens, que la semaine dernière une nouvelle page d’histoire aura été tournée.

En effet, la semaine dernière, Labourstart initiait une campagne mobilisation contre la compagnie Fremantle Trust, reconnue pour ses pratiques anti-syndicales. Fremantle Trust est une compagnie « not-for-profit » a repris lflambeau de l’État dans les services de soin à apporter dans des foyers pour personnes âgés. Le premier avril dernier, les employés les moins bien payé de la compagnie reçurent un avis les informant d’une compression salariale de 30% avec une joli mise en garde : « accept these terms or be sacked ».Depuis, Labourstart a initié une campagne de mobilisation sans précédent en solidarité pour ces employés qui, non seulement doivent subir une baisse de salaire de l’ordre de 30% dans un irrespect total, mais en doivent perdre leurs congés de maladie et vivre des compressions dans leur fond de pension.

Là n’est pas l’extraodinaire de la chose cependant. En effet, depuis une semaine la campagne Labourstart est si populaire qu’en quelques jours, 8 100 lettres au bureau de la compagnie. La compagnie, loin de le prendre aussi bien, a débuter par accuser Labourstart de « libelle » pour ensuite congédier le représentant syndical de ses employés.

Avant-hier, dans une action sans précédent, la compagnie Fremantle a décidé de s’attauqre au fournisseur internet de Labourtsart. Fremantle menaçait de poursuivre le fournisseur Internet de Labourstart si la compagne demeurait active. Après 24h de négociation, Labourstart a dû mettre un terme à ses actions devant les pressions de son fournisseur Internet. Imaginez!

Bien entendu, Labourstart n’aura pas attendu pour récidiver en se dotant d’un nouveau serveur dans un autre pays pour que la campagne se poursuive : http://www.wewillnotbesilenced.org/.

Il est tout de même inquiétant de savoir que cet espace que plusieurs considèrent hautement démocratique et libre qu’est le cyberespace peut ainsi être manipulé par ceux qui en contrôle l’accès. Très inquiétant même. Y aura-t-il un jour des bannis d’Internet?

Chronicle Blogs: Q&A With Juan Cole, Historian and Blogger

27 août 2007

L’historien et blogueur Juan Cole publiait, en juillet dernier, une entrevue dans laquelle il présentait son expérience carnétière et ses motivations de blogueur.

I began Informed Comment in the spring of 2002 as a direct response to the September 11 attacks, in hopes of explaining what I know about the greater Middle East (where I had lived off and on for almost 10 years) to a public that was thirsty for information and expert interpretation. At that time, I was unknown outside Middle East studies and could not so much as get an op-ed published in a local newspaper.

Chronicle Blogs: Q&A With Juan Cole, Historian and Blogger

J’ajoute que je me suis payé son dernier livre, Napoleon’s Egypt : Invading the Middle East. J’ai si hâte d’avoir le loisir de me le taper maintenant.